Catégories:  La UNE, Régional

Dédoublement de la voie ferrée Bejaia Béni-Mansour : Bejaia-Alger en moins de deux heures mais pour quand ?

mercredi 06 mars 2013 à 22:01   ·   6 Commentaires - Patager sur : Votre Facebook - Votre Twitter - Email cet article

L’étude du projet portant réhabilitation et  modernisation des installations ferroviaires de la ligne Beni Mansour-Bejaia a été présentée, ce matin, au siège de la wilaya de Bejaia, par le bureau d’étude espagnol à qui  l’Agence nationale des études, du suivi et de la modernisation des installations ferroviaires a confié le projet de l’étude.

TGV

Selon les explications fournies par le représentant de ce bureau d’étude, ce projet de dédoublement de la voie ferrée Béni Mansour-Bejaia, sur un linéaire de 87 km, vise à réduire le temps du trajet entre Bejaia et la capitale.  La modernisation de cette voie ferrée permettra de passer d’une vitesse de 70 km/h à 160 km/h. Ainsi, selon la même source, le trajet Bejaia-Alger, concernant le transport de voyageurs, se fera en moins de deux heures, exactement en 1 h 08 m avec les arrêts.

Le montant financier alloué par l’Etat pour la réalisation de ce projet est de 106 milliards DA, selon l’Agence nationale des études, du suivi et de la modernisation des installations ferroviaires. Notons que ce projet, qui verra la suppression des 98 passages à niveau existants sur cette ligne ferroviaire, prévoit la réalisation de 55 ouvrages d’art, dont trois tunnels, pour permettre à la population d’accéder à leurs terres agricoles, sises sur au bord de l’Oued Soummam. Il est aussi prévu dans ce projet, « qui revêt une importance capitale pour le développement de la wilaya de Bejaia », selon le wali Hamou Ahmed Touhami, de faire la liaison avec le port de Bejaia pour faciliter le transport de marchandises. En outre, il est inclus dans ce projet la  rénovation des 09 gares sises sur cette ligne féroviaire. Il s’agit des stations de Tazmalt, Akbou, Sidi Aïch, Ighzer Amokrane, Takriets, Ilmaten, El Kseur, Oued Ghir et Bejaia. Il est à signaler que les travaux de ce projet vont démarrér au plus tard le dernier trimestre 2013, promet-on. Un groupement d’entreprises algériennes est déjà retenu.

S.K.

Tags:  , , , , ,

Par

Commentaires (6)

  1. Balit dit :

    Vivement !!

  2. CRLOSBAS dit :

    AH ça y est c ‘est decidé.ce projet qui couter le licenciement de MR BOUMSILA PDG DU PORT DE BEJAIA, quant mr LE MINISNTRE MEGHL…… VEUT LE DETOURNER VERS SKIKDA.COMBIEN EST TROP LONG CE RETARD. MAIS TOUJOUR ON EST PESSIMISTE A TOUS PROJET POUR NOTRE REGION.CAR LE CLANISME LE REGIONALISME MEME RACISME DES GENS DU POUVOIR.EN VERRA. COMME LA RAFFENERIE ?……………………………§

  3. bela dit :

    c’est comme la penetrante de bejaia

  4. ahmed dit :

    enfin nous aurons notre train rapide si tout va bien nous croisons les doigts pour que le projet ne tombe pas a l’eau comme les autres j’espère que apprés ce projet nous allons révés d’avoir un jour le T G V algeriens

  5. AGHIOUL dit :

    SI LES HABITANTS NE S’OPPOSENT PAS POUR SAUVER UN FIGUIER OU UN OLIVIER

  6. aoudjit dit :

    L’opposition sera sans aucun doute pour SAUVER UN FIGUIER OU UN OLIVIER et nous maisons





Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.

Espace PUB