Catégories:  La UNE, Régional

Cour de Béjaïa : Le procès des deux « émirs » ajourné, « El-Akouaâ passe le BAC »

samedi 09 juin 2012 à 14:48   ·   0 Commentaires - Patager sur : Votre Facebook - Votre Twitter - Email cet article

« L’audience est ajournée à la prochaine session criminelle », avait déclaré le juge prés de la cour de Bejaïa en charge de l’affaire des deux présumés terroristes, peu après l’ouverture de la séance cette matinée du samedi 9 juin 2012.

La raison principale est l’absence à la barre de l’un des accusés, en l’occurrence Nouh Abou El-Akouaâ, de son vrai nom Moussa Mohamed El Mekni qui est « retenu par les épreuves du Baccalauréat », déclare son compagnon de cellule Galmi Saddek, alias Abou Ishak, originaire de Delles.

« Nous espérons revoir Abou Al Akoua admis au Bac», répondit le juge prés de la cour de Béjaia avant de déclarer l’ajournement de l’audience.

Pour rappel, l’affaire des deux présumés terroristes a été reportée à maintes reprises dans les précédentes sessions de la cour de Béjaia. Les deux  ‘’émirs’’ appartenant à l’ex-GSPC, sont poursuivis pour appartenance un groupe terroriste, homicide, destruction de bien et possession d’armes explosives.  Ils avaient été arrêtés début 2008 dans la ville de Sidi Aich en possession d’un arsenal d’armes de guerre.

 

Farid Ikken

Tags:  , , , , ,

Par

Commentaires (0)


Comments are closed.

Espace PUB

Commentaires récents