Catégories:  La UNE, Régional

Projet de l’échangeur des Quatre chemins de la ville de Béjaïa : Bientôt le lancement des travaux

jeudi 20 octobre 2011 à 20:54   ·   3 Commentaires - Patager sur : Votre Facebook - Votre Twitter - Email cet article

Le projet de l’échangeur des quatre chemins de la ville de Béjaïa va être entamé dans les prochains jours. Le wali l’a annoncé récemment à l’occasion de la présentation de l’étude du projet, écrit El Watan.

 

Les travaux pour la réalisation de l’échangeur des quatre chemins vont bientôt commencer, selon le wali de Béjaïa. L’étude du projet a été présentée les semaines dernières par le bureau « Technic Conseil ».

Les travaux de la réalisation du projet qui date de l’année 2006 ont connu des entraves, notamment vis-à-vis des commerces qui exercent tout autour des quatre chemins. Les commerçants ont refusé à maintes reprises d’être déplacés vers d’autres sites, écrit El Watan.

Plus besoin de déplacer les commerçants

Le bureau d’étude chargé du dossier du projet en question rassure ainsi les commerçants exerçants au lieu-dit des quatre chemins. Leur déplacement n’est plus d’actualité et ils peuvent rester ouverts durant toute la durée des travaux, écrit la même source.

Une recommandation a, toutefois été exprimée par le bureau d’étude  à l’encontre des commerçants de modifier leurs ouvertures vers l’autre côté de la route, en face de la gare routière pour que les usagers peuvent accéder à leur commerces quand l’échangeur sera en place.

Le projet qui a été confié aux deux entreprises ENGOA et SNTP coutera  près de deux milliards de dinars, et sera livré, dans 18 mois, écrit El Watan.

 

 

F.I

Tags:  , , , , ,

Par

Commentaires (3)

  1. kako dit :

    APPEL A LA POPULATION DE LA WILAYA DE BEJAIA
    Nous détournons le dos a la bonne étoile, nous laissons livrer a livres, nous sommes des pires aveugles qui ne veulent pas voir la vérité en face.
    Notre wilaya est en otage, on se retrouve au fond du puits en train de creuser pour mieux en vase
    Bejaia porte pourtant une charge historique particulière et regorge de potentialités notamment avec cette jeunesse dynamique et magnifique.
    Nous sommes induits en erreur, les événements du printemps noir sont témoins, nous assistons a une confusion d’où des râpasses profitent de notre naïveté pour s’enrichir et occuper des postes de responsabilités !la situation se dégrade chaque jour que dieu fait ce qui d’un avenir incertaine avec le règne de l’anarchie et l’imputation des valeurs.
    Oublions notre penchant pour les partis politique qui sont implantes en Kabyle, le temps est venu pour dénoncer ce qui est en train de ce faire et avant qu’il ne soit trop tard, il faut sauver ceux qui peut être encoure tant que l’espoir demeure, oublions la haine et le régionalisme.

    – Bejaia la fierté de l’Algérie.
    – Bejaia avant tous.
    – tous ensembles pour dire oui l’avenir et l’intérêt de nos enfants avant tous.
    – Tous ensembles pour dire monsieur Bouteflika est notre président de la république et nous attendant énormément sa visite.
    – Tout ensemble pour dire non au bradage de notre wilaya.
    – Tous ensemble pour protéger nos biens (sonelgaz, les APC, la justice ;….etc.)

  2. ikken dit :

    azul fellawen

    j’ai honte à ta place , après tout ce que c’était passé tu ose de rouler le tapis rouge pour bouteflika qui a ordonné de tirer avec des balle réels sur des jeunes à fleur de l’âge, amis tmurthe on a une bonne mémoire on peut pas oublier le printemps noir 2001, une datte gravé dans nos mémoire collective, nous les kabyles nous appelons le procureur général à la cours suprême d’appeler bouteflika à la barre pour se faire juger pour ses crimes odieux orchestré à l’encontre de ce peuple ,

  3. momo dit :

    Je me demande comment a nos jours des gens parle encore de boutflika comme étant héro, soit ils sont khobziste , soit ils soutiennent le chao pour mieux s’enrichir .tout le monde a l’ère de la révolte arabe a critiquer ghadafi pour ses 40 ans de dictature , et personne ne parle de boutflika qu’il été déjà ministre 1963 …48 ans de gouvernance , un demi siècle de spoliations, de mensonges de crime contre l’humanité , combien de kabyle assassiner , combien d’homme politique écarter, un pays ou le gaz le pétrole coule a flot un pays ou l’or se ramasse a la pelle ,nonobstant le peuple crève de faim la misère est partout celle du ventre mais surtout celle de la caboche , des milliards dérober en 1976 par boutflika poursuivis par la cours des compte il à quitter le pays pour se refugier au moyen orient , il reviens 1999 en héro en messie , en donneur de leçon , pour mieux nous mater , pour d’avantage creuser l’écart entre riche et pauvre aujourd’hui on vois les répercussions le reflet de 50 ans de mésaventure politique , quelque poignet de mi-intégriste , mi-khobziste ont donner une nouvelle virginité a ce soit disant sauveur de l’Algérie basta , y ’en marre de vos insipidité politique ,nous avons une potentialité humaines jeunes et extraordinaire , au diable ces veilles carcasse , laisser cette nouvelles dynamiques cette nouvelles jeunesses prendre en main l’Algérie.





Please note: Comment moderation is enabled and may delay your comment. There is no need to resubmit your comment.

Espace PUB